Index du Forum


Forum libre et sans modérateur sur la spiritualité, garantissant la liberté de conscience.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'expansion de l'islam

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Religion -> Monothéisme
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Coeur de Loi
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2012
Messages: 2 909
Genre: Masculin
Spiritualité: Bouddhiste chrétien

MessagePosté le: Jeu 15 Jan - 16:41 (2015)    Sujet du message: L'expansion de l'islam Répondre en citant

"L'islam pénètre le monde chrétien et gréco-romain peu après la mort du prophète de l'islam Mahomet. Sous les Omeyyades, l'expansion continue, les conquêtes territoriales se faisant par voie terrestre jusqu'en Afrique de Nord amazigh à la fin du viie siècle et jusqu'aux côtes espagnoles au début du viiie siècle.

En 712, certains de leurs conquis berbères menés par Tarek-Ibn-Zyad voulant son armée constituée à 100/100 de berbères franchissent le détroit de Gibraltar et conquièrent l'Espagne, d'où l'architecture du style mauresque. Ils sont arrêtés à Poitiers en 732 par les troupes du maire du palais, Charles Martel, grand-père du futur Charlemagne.

Expansion vers l'Asie centrale, Boukhara, Kaboul, et ils atteignent la frontière de l'Indus. Contact avec l'Empire byzantin, la mer Caspienne et Caucase au nord."



http://fr.wikipedia.org/wiki/Expansion_de_l'islam

---

Est-ce que l'Islam demande de faire la guerre pour convertir les pays voisin ? Mr. Green
_________________
.
"Hommage au soutra du lotus"
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 15 Jan - 16:41 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
yacoub


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2012
Messages: 1 396
Genre: Masculin
Spiritualité: Né mahométan devenu mahometophobe

MessagePosté le: Mar 24 Fév - 21:33 (2015)    Sujet du message: L'expansion de l'islam Répondre en citant

Les 5 vrais piliers de l'islam sont:
-la violence
-l'intolérance
-le fanatisme
-le ségrégationnisme religieux
-le sexisme

Même Mohamed Arkoun et Ali Merad reconnaissent le triple apartheid pratiqué par l'islam
-Supériorité du Musulman sur le non musulman
-Supériorité de l'homme sur la femme
-Supériorité de l'être libre sur l'être esclave

Le vrai musulman ne peut être ni laïque ni démocrate ni partisan des droits de l'être humain

Des ex musulmans vous le disent
-Karim Labidi
-Ali Sina
-Ibn Waraq
-Wafa Sultan


_________________
« Ah ! Quand je vous parle de moi, je vous parle de vous. Comment ne le sentez vous pas ? Ah ! Insensé qui croit que je ne suis pas toi ! »
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur ICQ AIM
yacoub


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2012
Messages: 1 396
Genre: Masculin
Spiritualité: Né mahométan devenu mahometophobe

MessagePosté le: Mar 31 Mai - 16:58 (2016)    Sujet du message: L'expansion de l'islam Répondre en citant

hérétique a écrit:
732, l'islam était à Poitiers où Charles Martel ne l'arrêta qu'à moitié puisque tout le sud de la France a été musulman. en témoignent
les noms des villes comme Ramatuelle. Rahmatou Allah

Mouais, qu'une partie fut sous domination musulmane est vrai, que le nom de Ramatuelle (qui existait avant la conquête) soit d'origine musulmane n'est absolument pas confirmé... et ce n'est pas près de l'être


Des Maures et des Sarrasins en France

Les Arabes ont envahi la péninsule ibérique en 711. Profitant de l’effondrement de l’empire wisigoth, ils envahissent alors la Septimanie (Pyrénées-Orientales, Aude, Hérault et Gard), pour en faire une province dirigée par un wali et dont la capitale était Narbonne. Peu de temps après, le royaume des Francs, gouverné depuis peu par les Carolingiens, réagit et la progression des Arabes est arrêtée, on le sait — on nous l’a assez répété! —, en 732 par Charles Martel à Poitiers. Pépin le Bref, le fils de ce dernier, reprend Narbonne en 752 et son petit-fils Charlemagne fit la conquête de la Catalogne en 801. Cependant, jusqu’au début du XIè siècle, les Arabes conduiront encore des raids par terre ou par mer en Languedoc comme en Provence. Leur présence sédentaire se maintiendra d’ailleurs pendant près d’un siècle en Provence, dans le massif des Maures, jusqu’en 972. Certaines troupes, dont quelques unes venant de l’Italie voisine, faisaient preuve d’étonnants talents de coureurs de montagnes et purent ainsi écumer durablement les Alpes occidentales.

Cette courte présence des Arabes ne laissera que très peu de traces archéologiques et toponymiques. Ces dernières peuvent se ranger en trois groupes: les noms ethniques — Maures ou Sarrasins — donnés par les indigènes (Gallo-romains ou Francs) et les noms proprement arabes qui sont extrêmement rares comme on le verra.

Les Maures

Tout d’abord, il convient de mettre fin à la légende qui voudrait que le nom du massif des Maures, en Provence entre Hyères et Fréjus, provienne du nom des Maures. Dès le Xè siècle, Luitprand, évêque de Crémone, parle de montem maurum, « la montagne sombre », pour décrire cette succession de masses sombres naguère couvertes de pins et de châtaigniers. La présence des Sarrasins dans ce massif dès le IXè siècle a sans aucun doute contribué à renforcer cette étymologie populaire. D’autres toponymes rappellent ce sens de «sombre, noir », comme Roquemaure (Gard), Montmaur (Hautes-Alpes, Aude) ou encore Montmort (Marne, mons Maurus en 1042).

Il convient de rappeler ensuite que des Maures s’étaient établis en France bien avant l’invasion arabe: en effet, on sait que l’empire romain récompensait ses meilleurs légionnaires en leur donnant des colonies en territoire conquis. Quelques uns de ces légionnaires étaient des Maures, des Mauritani habitant le Maroc, et l’on retrouve leur nom dans des appellations comme Mortagne-au-Perche (comitis Mauritaniae en 1086), Mortagne-du-Nord, Mortagne-sur-Gironde, Mortagne-sur-Sèvre ou encore Mortain dans la Manche. Maurs ( Cantal, Sanctus Petrus Mauricis donnant ad Mauros en 941) est un ancien poste romain occupé par des mercenaires maures.

Enfin, de ce nom «maurus » sont issus des noms d’hommes latins (Maurus, Maurinus, Mauritius, etc.) ou germaniques (Maurus, Moro, etc.) à l’origine de nombreux toponymes.

Pour terminer, retenons que la Tête de Maure, emblème de la Corse, qui apparaît pour la première fois en 1281 sur un sceau de Pierre III le Grand, a été importée sur l’île par les rois d’Aragon. La présence de cette Tête de Maure sur un drapeau corse n’est toutefois pas attestée avant 1736 lorsque le baron Théodore de Neuhoff (un aventurier allemand qui se vantait de titres aussi prestigieux qu’indus), parti à la conquête de la Corse, la fit incorporer dans son écu. Sa présence ne dura pas plus de six mois sur l’île mais sa popularité immense dans toute l’Europe suffit à faire connaître cette Tête de Maure et c’est pourquoi Pascal Paoli, en 1760, changea l’étendard habituel des insurgés qui portait la figure de la Vierge Marie pour un étendard portant la Tête de Maure.


Les Sarrasins

Ce nom de Sarrasins est apparu tardivement (attesté pour la première fois en 1100) à la suite du latin médiéval Saraceni désignant les musulmans d’Afrique du Nord. Les toponymes employant ce nom sont donc des appellations postérieures à la présence des Arabes sur le territoire français.

Castelsarrasin (Tarn-et-Garonne) est en fait un ancien Castrum Cerrucium (IXè siècle) qui doit son nom à un homme latin Cerrucius, nom tombé par la suite (Castrum Saracenum en 961) dans l’attraction du nom des Sarrasins (comme sans doute celui de Castel-Sarrazin dans les Landes). On trouve d’ailleurs de nombreux édifices attribués aux Sarrasins (la tour Mauresque de Narbonne, le château Sarrazy de Brassac dans le Tarn, etc) alors que la plupart du temps il s’agissait de constructions destinées à se défendre contre eux ou même de constructions antérieures (comme les remparts romains de Toulouse faussement attribués aux Sarrasins, l’oppidum de Lagaste, etc).

Les toponymes d’origine arabe

Restés à peine une quarantaine d’années en Septimanie, les Arabes sont demeurés , on l’a vu, plus longtemps sur la côte de Provence, résidant par exemple près d’un siècle à La Garde-Freinet et ses environs.

Une bande sarrasine venue d’Espagne vers 890 avait fait de la Garde-Freinet ( du latin Fraxinetum, «bois de frêne») une capitale, lui donnant le nom de Jabal al-Qilal, «montagne des jarres» (ils y avaient trouvé les restes d’une industrie gallo-romaine), nom qui n’est pas resté. C’est de là que furent menées des razzias dans toute la Provence, l’Embrunais et le Grésivaudan. À l’occasion, ils rançonnaient les voyageurs ou les pélerins jusqu’au Grand-Saint-Bernard, allant jusqu’à Saint-Gall en Suisse, en Dauphiné ou en Piémont.

À cette époque, Gien, aujourd’hui sur une presqu’île, était une île. Les Arabes, pour signaler le détroit qui la séparait du continent, avaient installé un phare sur celui-ci, à un endroit qui forme aujourd’hui le quartier Almanarre d’Hyères. Il s’agit là d’un ancien nom arabe Al manar, « le phare».

Non loin de là, le célèbre village de Ramatuelle porte un nom dans lequel certains ont vu l’arabe Ramatu’lla, signifiant «Miséricorde de Dieu, Grâce de Dieu». Une autre hypothèse fait dériver ce nom de celui des Camatullici, une tribu celto-ligure qui aurait été chassée des environs de Toulon par les Romains et serait venue s’établir dans l’arrière-pays, sans que l’on explique bien le passage du C- initial au -R . Il existe encore à Ramatuelle une ancienne porte, dite Porte sarrasine. On peut relever que Rahmatoullah est aussi à l’origine d’un prénom féminin, signifiant « miséricorde de Dieu », porté par exemple par notre actuelle ( article écrit en janvier 2010!) secrétaire d’État à la jeunesse et aux sports Ramatoulaye Yade.

Qu’ils soient venus des côtes de Provence ou d’Italie, on sait que les Arabes ont fait des incursions dans les Alpes où ils n’ont laissé que très peu de traces. Dans les Hautes-Alpes, et particulièrement dans le Dévoluy, des gouffres creusés par les eaux souterraines depuis des temps immémoriaux (le plus célèbre, Rama-Aiguilles, au quatrième rang mondial, descend à 980 mètres sous terre) portent le nom de Chouroums (écrit aussi chourums ou chouruns), un nom d’origine sarrasine.

Un petit torrent que traverse la route nationale qui conduit à Nyons, dans la Drôme, au-dessus du moulin de Vinsobres, a gardé le nom de la Moïe, et ce mot d’origine arabe (Miya, les eaux) est un témoin de l’invasion sarrasine.

Ce sont les seules traces arabes établies avec certitude à ce jour dans la toponymie de notre pays. Mais les recherches continuent.
_________________
« Ah ! Quand je vous parle de moi, je vous parle de vous. Comment ne le sentez vous pas ? Ah ! Insensé qui croit que je ne suis pas toi ! »
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur ICQ AIM
Giminy


Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2016
Messages: 3
Genre: Masculin
Spiritualité: Niveau acceptable

MessagePosté le: Lun 15 Aoû - 23:26 (2016)    Sujet du message: L'expansion de l'islam Répondre en citant

Les religions sont toutes potentiellement dangereuses pour l'esprit humain car elles sont dirigées par des incompétents notoires manipulateurs.

La plus "nuisible" pour l'humanité est très certainement l'Islam. Il suffit de lire les meilleurs morceaux du Coran pour en être persuadé.
_________________
Comment faire le bien quand il n'y a plus de mal..?..
Revenir en haut
LoupBlanc


Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2016
Messages: 10
Genre: Masculin
Spiritualité: libre

MessagePosté le: Mar 16 Aoû - 08:17 (2016)    Sujet du message: L'expansion de l'islam Répondre en citant

Pour moi le problem de l'islam c'est l'idee qu'elle est la religion ultime et qu'elle prime sur toute les autre, ce qui est en soit une pense extremememt primaire car elle rend intolerente a toute autre forme de philosophie et de spiritualite.
Elle recherche aussi son expension soit par le bouche a oreil soit par la force

On distingue alors 2 grande categorie categorie de musulman
Les tolerant
Et les autres

Pour moi ce qui fait la difference entre les 2 c'est le contrat sociale
En gros le contrat sociale c'est qu'on passe un marche avec l'etat.
L'etat nous protege par la police, les pompier les hopitaux et en echange, nous on suit les lois de l'etat

Les musulmans tolerants choisissent de suivre les lois de l'etat et en echange ils sont proteger et on le droit de suivre leur religions.
Par les autres pensent que la lois islamique prime sur la loie de l'etat et donc ils pense que pour suivre leur religion pleinement ils doivent rompre le contrat sociale et c'est la qui peuvent devenir destructeur envers notre societe
C'est pour sa que je pense l'islam est une religion extremement mauvaise pour notre societe.
_________________
...
Revenir en haut
yacoub


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2012
Messages: 1 396
Genre: Masculin
Spiritualité: Né mahométan devenu mahometophobe

MessagePosté le: Mar 16 Aoû - 15:58 (2016)    Sujet du message: L'expansion de l'islam Répondre en citant

Bienvenue LoupBlanc, bienvenue Giminyi,

l'islam est plus une secte qu'une religion. On ne peut sortir d'une secte que les pieds devant. C'est pourquoi les ex musulmans fuient leur pays.
_________________
« Ah ! Quand je vous parle de moi, je vous parle de vous. Comment ne le sentez vous pas ? Ah ! Insensé qui croit que je ne suis pas toi ! »


Dernière édition par yacoub le Mer 17 Aoû - 09:45 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur ICQ AIM
Giminy


Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2016
Messages: 3
Genre: Masculin
Spiritualité: Niveau acceptable

MessagePosté le: Mer 17 Aoû - 00:18 (2016)    Sujet du message: L'expansion de l'islam Répondre en citant

Pour moi il est inutile de passer par l'intermédiaire des différentes religions pour approcher Dieu et comprendre ce qu'il attends précisément de nous ici... .

Il suffit pour cela d'écouter sa petite voix intérieure qui ne se trompe jamais.
Elle a le pouvoir d'ouvrir toutes les portes pour accéder au savoir que nous sommes tous et toutes en droit d'acquérir durant cette pénible incarnation, ici, sur cette planète terre.

Nos pires adversaires ne sont pas forcement les forces de l'ombre ou du mal... non... c'est notre propre égo.

Si vous en devenez le maitre ou réussissez à le "dompter" vous avez fait le plus dur. C'est très difficile mais heureusement possible.
_________________
Comment faire le bien quand il n'y a plus de mal..?..
Revenir en haut
yacoub


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2012
Messages: 1 396
Genre: Masculin
Spiritualité: Né mahométan devenu mahometophobe

MessagePosté le: Lun 3 Oct - 14:35 (2016)    Sujet du message: L'expansion de l'islam Répondre en citant



Un million de musulmans prêts à la guerre civile en France
par Marcus Graven - 130 commentaires - 25 304 vues
Partager



L’Institut Montaigne, un cercle de réflexion (think tank au budget de 3 millions d’euros provenant de contributions de 90 entreprises) vient de publier sous la direction de Hakim el Karaoui, Un islam français est possible[1].



El Karaoui, originaire d’une grande famille tunisienne vivant en France (père, professeur d’anthropologie juridique sur l’islam à la Sorbonne, mère professeur de mathématiques financières à Polytechnique, oncle Premier ministre de Tunisie de 1989 à 1999), marié à Delphine Pagès, chercheuse à l’Institut national des langues et civilisations orientales, ancien élève de l’Ecole normale supérieure de Saint-Cloud, titulaire d’un DEA de géopolitique sur la Palestine, a été conseiller de Jean-Pierre Raffarin quand il était Premier ministre, puis celui de Thierry Breton, ministre des Finances.



Directeur chez Rothschild & Cie, il est aujourd’hui associé (partner, dit-on dans ce milieu) du cabinet de conseil en stratégie Roland Berger Strategy Consultants, chargé notamment du développement du cabinet en Afrique.

Il est membre du conseil scientifique de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration qu’il a contribué à créer lors de son passage à Matignon auprès de Jean-Pierre Raffarin.

Proche d’Emmanuel Todd, il a soutenu Ségolène Royal au deuxième tour de l’élection présidentielle de 2007 via une tribune publiée par Le Monde: «Chiraquien mais pas sarkozyste!».

Ceci n’est qu’un aperçu du C.V. du personnage. Un hors sol typique avec un nom très marqué en cette fin de France sur «fond de terrorisme islamique, d’immigration massive, d’interrogation identitaire» comme l’écrit Richard Millet à propos de Madame el Kohmry. J’ajoute avec lui: «Ne pas le voir, et surtout ne pas le dire, relève de l’aveuglement volontaire comme de la servitude, trop aisément supposée volontaire dans ce qu’il reste de peuple français.»

Les médias se sont gargarisés du travail d’el Karaoui.

Ils l’ont instrumentalisé, pas dans un sens islamophobe comme il veut nous le faire croire, mais dans celui de la plus parfaite islamo-collaboration.

La plupart n’ont saisi qu’un chiffre : 5,6. Ce serait le pourcentage de musulmans en France, loin des 10 à 12 % donnés par les « islamophobes ». Mais ce prétendu faible pourcentage fait tout de même près de quatre millions d’agents d’Allah à l’intérieur de nos frontières.

On apprend dans ce rapport que la moyenne d’âge des musulmans sur notre territoire est de 35,8 ans contre 53 ans pour les chrétiens et 43,5 ans pour ceux sans religion, Le Monde s’est dépêché de titré: «Les musulmans de France, une population jeune et diverse».

Parlons-en de la diversité.

92 % mange halal, 65 % sont pour le port du voile partout (surtout à l’école où les collégiennes musulmanes ne comprennent pas qu’il soit interdit par une loi).

On fait mieux côté diversité.

Mais là n’est pas le plus alarmant.

El Karaoui partage les musulmans en trois groupes.

Le premier baptisé «majorité silencieuse», représenterait 46 % des prosternés vers La Mecque. Ils auraient un système de valeurs «en adéquation avec la société française, qu’ils contribuent d’ailleurs à faire évoluer par leurs spécificités religieuses». Ces spécificités se sont les prières de rues, les mosquées qui poussent plus vite que les champignons dans nos sous-bois, les tabassages de mécréants et de jeunes femmes en short?

Le deuxième groupe est celui des «conservateurs». 25 % du total. «Fiers d’être musulmans, ils revendiquent la possibilité d’exprimer leur appartenance religieuse dans l’espace public. Très pieux (la charia a une grande importance pour eux, sans passer devant la loi de la République), ils sont souvent favorables à l’expression de la religion au travail, et ont très largement adopté la norme halal comme définition de « l’être musulman ». Ils rejettent très clairement le niqab et la polygamie et acceptent la laïcité». Où? Dans les zones où ils sont encore minoritaires?

Enfin, voici les «autoritaires», 28 % du cheptel. Majoritairement jeunes, peu qualifiés et peu insérés dans l’emploi, ils vivent dans les quartiers populaires périphériques des grandes agglomérations. Ils sont favorables au port du niqab, à la polygamie, contestent la laïcité, considèrent que la loi religieuse passe avant la loi de la République. Ils ont une vision “dure” des pratiques religieuses.

Si l’on ne retient que 28% de musulmans finalement proches de l’Etat islamique (ce que l’Institut Montaigne appelle «les autoritaires»), cela fait un million de personnes qui vivent en France, souvent grâce à la solidarité que le gouvernement nous impose, qui haïssent le pays, sont fans de la charia à tous les étages. Si l’on ajoute les 22% de «conservateurs», nous voilà face à deux millions de musulmans qui n’attendent que l’appel de l’imam pour hurler leur «Allahou Akbar» et passer à l’action.



Ce n’est plus à l’opération “Ronces” que l’armée doit se préparer pour déloger 15 000 fichés S mais à l’opération “déstockage massif”. Et elle ne réussira peut-être pas seule à la mener à bien.

Marcus Graven
_________________
« Ah ! Quand je vous parle de moi, je vous parle de vous. Comment ne le sentez vous pas ? Ah ! Insensé qui croit que je ne suis pas toi ! »
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur ICQ AIM
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:45 (2016)    Sujet du message: L'expansion de l'islam

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Religion -> Monothéisme Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com