Index du Forum


Forum libre et sans modérateur sur la spiritualité, garantissant la liberté de conscience.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Juifs, musulmans et catholiques parlent d'une même voix
Aller à la page: <  1, 2, 3
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Expression libre -> Débat de société
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Morgane


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2012
Messages: 682

MessagePosté le: Dim 19 Jan - 22:18 (2014)    Sujet du message: Juifs, musulmans et catholiques parlent d'une même voix Répondre en citant

Non mais êtes capable de changer d'avis en quelques messages, vous ?

Si Gérard est un jour tombé sur les thèses révisionnistes et s'est donné la peine de les étudier au lieu de refuser de les lire, vous pensez bien ce n'est pas quelques injonctions de Bulle qui vont lui faire rebrousser chemin, et ceci d'autant plus que les ouvrages révisionnistes se donnent la peine de citer toutes les objections exterminationnistes qui leurs sont faites.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 19 Jan - 22:18 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Eurynome


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2012
Messages: 659
Genre: Masculin
Spiritualité: Athée/Agnostique

MessagePosté le: Lun 20 Jan - 18:34 (2014)    Sujet du message: Juifs, musulmans et catholiques parlent d'une même voix Répondre en citant

Morgane a écrit:
Si Gérard est un jour tombé sur les thèses révisionnistes et s'est donné la peine de les étudier au lieu de refuser de les lire, vous pensez bien ce n'est pas quelques injonctions de Bulle qui vont lui faire rebrousser chemin, et ceci d'autant plus que les ouvrages révisionnistes se donnent la peine de citer toutes les objections exterminationnistes qui leurs sont faites.

Justement: si il s'est donné la peine d'étudier ces thèses et que son avis reste le même, c'est bien qu'il y a un défaut quelque part, non?
Si j'ai cité ce topic, c'est pour démontrer la chose suivante: ce n'est parce que des idées font l'objet de méfiance, voir d'interdiction, que cela les rend d'office plausibles.
En tout cas, sûrement pas au point de déclamer de façon aussi certaine:
Morgane a écrit:
En résumé, la "Shoah" est une croyance globale qui ne résiste pas à un épluchage méticuleux.

_________________
"Si Dieu existait, il faudrait s'en débarrasser !" (Bakounine)
Revenir en haut
Morgane


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2012
Messages: 682

MessagePosté le: Lun 20 Jan - 20:59 (2014)    Sujet du message: Juifs, musulmans et catholiques parlent d'une même voix Répondre en citant

Eurynome a écrit:
Justement: si il s'est donné la peine d'étudier ces thèses et que son avis reste le même, c'est bien qu'il y a un défaut quelque part, non?

Mais son avis n'est pas le même : il commence par dire "j'ai lu les révisionnistes, ce n'est pas ce qu'on en dit", Bulle lui répond "hérétique ! salaud ! mangeur d'enfants !", et il répond "excuse-moi je ne voulais pas te contrarier."

Citation:
Si j'ai cité ce topic, c'est pour démontrer la chose suivante: ce n'est parce que des idées font l'objet de méfiance, voir d'interdiction, que cela les rend d'office plausibles.

Alors pourquoi n'interdit-on pas les bouquins sur le continent de Mu ?

Citation:
En tout cas, sûrement pas au point de déclamer de façon aussi certaine:
Morgane a écrit:
En résumé, la "Shoah" est une croyance globale qui ne résiste pas à un épluchage méticuleux.

Je suis désolée mais c'est exactement ça !

Prenez le christianisme : c'est un énorme morceau. Vous n'allez jamais pouvoir lire toute la patristique. Mais Voltaire l'a lue pour vous et si vous potassez le "Dictionnaire philosophique" vous en saurez plus qu'en prenant des cours de catéchisme. De plus, vous ne serez plus d'accord avec le contenu du catéchisme et vous pourrez même le réfuter.

Faurisson, c'est pareil : il a passé des années à tout lire et il n'est pas arrivé aux mêmes conclusions que les chantres de ce culte.
Revenir en haut
Eurynome


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2012
Messages: 659
Genre: Masculin
Spiritualité: Athée/Agnostique

MessagePosté le: Mar 21 Jan - 20:31 (2014)    Sujet du message: Juifs, musulmans et catholiques parlent d'une même voix Répondre en citant

Morgane a écrit:

Mais son avis n'est pas le même : il commence par dire "j'ai lu les révisionnistes, ce n'est pas ce qu'on en dit", Bulle lui répond "hérétique ! salaud ! mangeur d'enfants !", et il répond "excuse-moi je ne voulais pas te contrarier."

Rectificatif: Bulle ne l'a aucunement insulté lorsqu'il a formulé cette idée... soit à la création du topic.
Morgane a écrit:

Alors pourquoi n'interdit-on pas les bouquins sur le continent de Mu ?

Il y a eu un génocide ou du meurtre de masse en rapport avec Mu?
Dire que Mu a existé ou n'a pas existé insulte-il une catégorie particulière de personnes?
Les descendants du peuple de Mu (ou se réclamant comme tel) font-ils ou ont-ils fait l'objet de ségrégation durant l'Histoire? Ont- ils été accusé de "déicide", "de porter les épidémies" ou "d'être derrière les grandes crises économiques de ce siècle"?
Morgane a écrit:
Morgane a écrit:
En tout cas, sûrement pas au point de déclamer de façon aussi certaine:
Morgane a écrit:
En résumé, la "Shoah" est une croyance globale qui ne résiste pas à un épluchage méticuleux.

Je suis désolée mais c'est exactement ça !

Ah, alors:
-il n'y a jamais eu de chambres à gaz? Ni de camps de la mort? Ni de "Solution Finale"?
-les juifs n'ont fait l'objet d'aucune ségrégation de la part du IIIéme Reich?
-les charniers découverts lors de l'ouverture des camps n'ont jamais existé? Les témoignages des rescapés sont faux? Les témoignages des nazis aussi?
Morgane a écrit:

Prenez le christianisme : c'est un énorme morceau. Vous n'allez jamais pouvoir lire toute la patristique. Mais Voltaire l'a lue pour vous et si vous potassez le "Dictionnaire philosophique" vous en saurez plus qu'en prenant des cours de catéchisme. De plus, vous ne serez plus d'accord avec le contenu du catéchisme et vous pourrez même le réfuter.

Le Christianisme est une religion, pas un fait historique. Si je conteste le Christianisme, ce n'est pas sa validité historique que je conteste, ce sont ces valeurs/commandements - et je n'ai pas forcément besoin de lire des dizaines de livres de théologie pour m'en rendre compte.^^

En revanche, elle a eu une influence sur l'Histoire. Et si je souhait réfuter ses apports et effets pervers sur, par exemple, la civilisation Européenne, j'ai en face de moi des données concrètes: plusieurs aspects de la culture occidentale (morale, symbolique), tout une branche de l'architecture (églises, cathédrales), quelques principes civils/administratif (droit d'asile, charité, registre de baptêmes et obsèques)...

Donc oui, je peux dire que le Christianisme est loin d'être la solution idéale dont elle se drape (et ce n'est pas la seule)... mais je ne peux nier qu'elle ai eut une influence sur l'Histoire.
_________________
"Si Dieu existait, il faudrait s'en débarrasser !" (Bakounine)
Revenir en haut
Morgane


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2012
Messages: 682

MessagePosté le: Mar 21 Jan - 22:24 (2014)    Sujet du message: Juifs, musulmans et catholiques parlent d'une même voix Répondre en citant

Eurynome a écrit:
Morgane a écrit:

Mais son avis n'est pas le même : il commence par dire "j'ai lu les révisionnistes, ce n'est pas ce qu'on en dit", Bulle lui répond "hérétique ! salaud ! mangeur d'enfants !", et il répond "excuse-moi je ne voulais pas te contrarier."

Rectificatif: Bulle ne l'a aucunement insulté lorsqu'il a formulé cette idée... soit à la création du topic.


Bulle a écrit:
Encore une fois le débat a eu lieu et il y a des intentions inacceptables : celles qui consiste à minimiser ce qui s'est passé du fait nazi and co (and co étant ceux qui ont fermé les yeux ou soutenu).
Ensuite je ne vois pas en quoi les lois mémorielles sont dénonçables puisqu'il n'est pas question d'autre chose que se souvenir que, comme c'est historiquement incontestable, un gouvernement a été capable de préméditer et organiser un génocide .
Ce ne sont pas les historiens que cette loi dérange, ce sont les antisémites.


Citation:
Morgane a écrit:
Alors pourquoi n'interdit-on pas les bouquins sur le continent de Mu ?

Il y a eu un génocide ou du meurtre de masse en rapport avec Mu?
Dire que Mu a existé ou n'a pas existé insulte-il une catégorie particulière de personnes?
Les descendants du peuple de Mu (ou se réclamant comme tel) font-ils ou ont-ils fait l'objet de ségrégation durant l'Histoire? Ont- ils été accusé de "déicide", "de porter les épidémies" ou "d'être derrière les grandes crises économiques de ce siècle"?

Tiens donc !
Et pourquoi a-t-on le droit d'étudier les conditions de la traite des Noirs et d'en disputer les chiffres ?
Et pourquoi a-t-on le droit de dédouaner les Espagnols d'un volonté génocidaire au Mexique en invoquant les épidémies ?
Et pourquoi a-t-on le droit de dire que les génocides que les Juifs se vantent d'avoir commis dans leurs livres saints sont une pure invention ?

Citation:
Morgane a écrit:
Morgane a écrit:
En tout cas, sûrement pas au point de déclamer de façon aussi certaine:
Morgane a écrit:
En résumé, la "Shoah" est une croyance globale qui ne résiste pas à un épluchage méticuleux.

Je suis désolée mais c'est exactement ça !


Ah, alors:
-il n'y a jamais eu de chambres à gaz?


non

Citation:
Ni de camps de la mort?


C'étaient des camps de travail où les moitié des gens qui y sont morts l'ont été dans les six derniers mois. Cela n'a rien eu d'un massacre planifié.

Tout le monde sait que le goulag a fait des millions de morts et on ne parle jamais dans ce cas là de camps d'extermination.

Citation:
Ni de "Solution Finale"?


La solution finale était l'expulsion des Juifs d'Europe.

Il y a eu une conférence internationale à Evian à ce sujet en 1938 et le "plan Madagascar" fut envisagé comme une solution finale.

Mais les Français ne voulaient pas des Juifs là-bas, les Anglais ne les voulaient pas en Palestine, et les Américains ne les voulaient pas aux USA.

Citation:
-les juifs n'ont fait l'objet d'aucune ségrégation de la part du IIIéme Reich?

Oui. Et alors ?

Il y a aussi eu des quotas contre les Juifs aux USA à la même époque pour leur éviter de truster les universités.

Et la ségrégation des Noirs existait dans l'armée US lorsqu'elle combattait le Reich.

Citation:
-les charniers découverts lors de l'ouverture des camps n'ont jamais existé? Les témoignages des rescapés sont faux?


Mais les révisionnistes n'ont jamais niés tous ces morts décharnés par le typhus.

Citation:
Les témoignages des nazis aussi?


http://robertfaurisson.blogspot.fr/1987/05/comment-les-britanniques-ont-obt…

Citation:
Morgane a écrit:
Prenez le christianisme : c'est un énorme morceau. Vous n'allez jamais pouvoir lire toute la patristique. Mais Voltaire l'a lue pour vous et si vous potassez le "Dictionnaire philosophique" vous en saurez plus qu'en prenant des cours de catéchisme. De plus, vous ne serez plus d'accord avec le contenu du catéchisme et vous pourrez même le réfuter.

Le Christianisme est une religion, pas un fait historique.


C'est une histoire avec des faits et des mensonges.

Citation:
Si je conteste le Christianisme, ce n'est pas sa validité historique que je conteste, ce sont ces valeurs/commandements - et je n'ai pas forcément besoin de lire des dizaines de livres de théologie pour m'en rendre compte.^^


Et cela vaut pour le judaïsme aussi ? Est-il né lorsque Dieu dicta sa loi à Moîse devant trois millions de bipèdes dans le désert ?

Et puis si Dieu le Père débarqua sur terre pour donner ses ordres, il n'y a pas de raison que Dieu le Fils ne puisse en faire autant. C'est bien cela ?

Citation:
En revanche, elle a eu une influence sur l'Histoire. Et si je souhait réfuter ses apports et effets pervers sur, par exemple, la civilisation Européenne, j'ai en face de moi des données concrètes: plusieurs aspects de la culture occidentale (morale, symbolique), tout une branche de l'architecture (églises, cathédrales), quelques principes civils/administratif (droit d'asile, charité, registre de baptêmes et obsèques)...

Donc oui, je peux dire que le Christianisme est loin d'être la solution idéale dont elle se drape (et ce n'est pas la seule)... mais je ne peux nier qu'elle ai eut une influence sur l'Histoire.


La question est de savoir si le récit des origines du christianisme est légendaire ou historique.
Revenir en haut
Eurynome


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2012
Messages: 659
Genre: Masculin
Spiritualité: Athée/Agnostique

MessagePosté le: Mer 22 Jan - 15:41 (2014)    Sujet du message: Juifs, musulmans et catholiques parlent d'une même voix Répondre en citant

Morgane a écrit:
Eurynome a écrit:

Rectificatif: Bulle ne l'a aucunement insulté lorsqu'il a formulé cette idée... soit à la création du topic.

Bulle a écrit:
Encore une fois le débat a eu lieu et il y a des intentions inacceptables : celles qui consiste à minimiser ce qui s'est passé du fait nazi and co (and co étant ceux qui ont fermé les yeux ou soutenu).
Ensuite je ne vois pas en quoi les lois mémorielles sont dénonçables puisqu'il n'est pas question d'autre chose que se souvenir que, comme c'est historiquement incontestable, un gouvernement a été capable de préméditer et organiser un génocide .
Ce ne sont pas les historiens que cette loi dérange, ce sont les antisémites.

Vous oubliez de préciser que a a été posté suite à une intervention de CdL, qui crie plusieurs fois au complot sur différents sujets et s'est plusieurs fois fait remonter les bretelles sur ce forum avec, justement, des posts vis à vis des juifs.
Je cite son intervention à des fins de clarté:
CdL, sur l'autre forum a écrit:
On est dans le tabou No 1.
Cela revient à dénoncer les lois mémorielles, quand le débat est interdit, il n'y a plus que la version officielle, comme dans toute bonne dictature.
C'est un cas d'école pour qui s'interresse à la censure par l'opinion publique, celui qui conteste passe pour fou et doit être tabassé, voir le dérapage dans cette émmission :
http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=8qCUYs2Lh60...…]


Morgane a écrit:

Tiens donc !
Et pourquoi a-t-on le droit d'étudier les conditions de la traite des Noirs et d'en disputer les chiffres ?
Et pourquoi a-t-on le droit de dédouaner les Espagnols d'un volonté génocidaire au Mexique en invoquant les épidémies ?
Et pourquoi a-t-on le droit de dire que les génocides que les Juifs se vantent d'avoir commis dans leurs livres saints sont une pure invention ?

Simple donnée: le rapport au temps.
La Traite des noirs, ça date d'il y a bien plusieurs siècles, idem pour les tueries perpétrées par les espagnols au Mexique, quand aux génocides en terre de Canaan, ce n'est guère mieux.^^
Concernant la Shoah, c'est encore trop récent: certains survivants sont encore en vie et certaines familles maintiennent encore le souvenir de membres disparus.
Vous allez sûrement me citer le cas des guerres coloniales (Algérie en particulier) - qui, il est vrai, reste douloureux - mais il n'y avait aucune "politique racialiste".

Pour la suite du post, je vais citer ce site, qui se veut un contre-argumentaire aux thèses négationnistes:
http://www.phdn.org/negation/66QER/index.html
Morgane a écrit:
Eurynome a écrit:

Ah, alors:
-il n'y a jamais eu de chambres à gaz?

non

Faux:
"Il y avait cinq "Kremas", chacun incluant entre autres choses, une chambre à gaz d'extermination et des fourneaux de crémation pour les victimes. Le premier a été détourné de son utilisation d'origine. Les quatre autres ont été étudiés pour être des chambres à gaz dès le départ. "

Toujours avec l'exemple d'Auschwitz:
"De nombreux prisonniers étaient en effet utilisés pour des travaux forcés à Auschwitz. Mais les "inaptes" --à savoir les vieux, les enfants et la plupart des femmes-- étaient immédiatement emmenés aux chambres à gaz. "

Morgane a écrit:
Eurynome a écrit:
Ni de camps de la mort?

C'étaient des camps de travail où les moitié des gens qui y sont morts l'ont été dans les six derniers mois. Cela n'a rien eu d'un massacre planifié.
Tout le monde sait que le goulag a fait des millions de morts et on ne parle jamais dans ce cas là de camps d'extermination.

"[N.d.T : il ne faut pas confondre camps de concentration et camps d'extermination. En fait l'écrasante majorité des Juifs dont on dit qu'ils sont « morts dans les camps » ont été assassinés par gazages dans ce qu'il est plus exact d'appeler des « centres de mise à mort ». Ces centres de mise à mort sont généralement dénommés « camps d'extermination ». Il s'agit de Chelmno, des trois « camps » de l'Opération Reinhard, Belzec, Sobibor, Treblinka, ainsi que d'Auschwitz et de Majdanek qui étaient tous deux des camps « mixtes », à la fois camps de concentration et centres de mise à mort. Dans les camps de concentration, les déportés étaient enregistrés à leur arrivée, servaient comme esclaves et mourraient en quelques semaines ou quelques mois d'épuisement, de faim, de tortures, de maladies causées par les conditions infernales que les SS faisaient régner. Les Juifs déportés afin d'être exterminés n'étaient pas « enregistrés » et étaient dans leur écrasante majorité assassinés dès leur arrivée dans les centres de mise à mort.] "

Quand aux goulags, ils étaient avant tout des camps de travail - le décès des prisonniers n'était pas considéré comme "prioritaire".
Morgane a écrit:
Eurynome a écrit:
Ni de "Solution Finale"?

La solution finale était l'expulsion des Juifs d'Europe.
Il y a eu une conférence internationale à Evian à ce sujet en 1938 et le "plan Madagascar" fut envisagé comme une solution finale.
Mais les Français ne voulaient pas des Juifs là-bas, les Anglais ne les voulaient pas en Palestine, et les Américains ne les voulaient pas aux USA.

Là, je cite Wiki:
"En 1940, le Plan Madagascar des Allemands prévoyait encore une émigration massive et forcée des Juifs d'Europe occupée vers Madagascar qui serait devenue une « réserve juive ». La continuation du conflit avec le Royaume-Uni empêche cette solution à la « question juive » d'aboutir. Début 1941, Hitler songe également à déporter les Juifs en Sibérie : cette solution aurait suffi à entraîner une hécatombe et était donc déjà en elle-même quasi-génocidaire. Mais dès le ralentissement de l'avancée allemande en Russie à l'automne 1941 et avant même l'échec de la Wehrmacht devant Moscou, cette solution n'est plus à l'ordre du jour."
"Le Plan Madagascar sera définitivement abandonné en décembre. En janvier 1941, Göring et Himmler mettent au point le plan Heydrich, qui doit permettre l’établissement d’un nouveau territoire au sein de l’Union soviétique, une fois la guerre remportée contre cette dernière4. L’enlisement du conflit ne le permet pas et l'expulsion des juifs vers la Pologne continue, aboutissant à la Solution finale."

Morgane a écrit:
Eurynome a écrit:
-les juifs n'ont fait l'objet d'aucune ségrégation de la part du IIIéme Reich?

Oui. Et alors ?
Il y a aussi eu des quotas contre les Juifs aux USA à la même époque pour leur éviter de truster les universités.
Et la ségrégation des Noirs existait dans l'armée US lorsqu'elle combattait le Reich.

Mais pas d'expropriation, d'appel au boycott, ni de "plans" pour réduire leur population - aux juifs et aux noirs?

Morgane a écrit:
Eurynome a écrit:
-les charniers découverts lors de l'ouverture des camps n'ont jamais existé? Les témoignages des rescapés sont faux?

Mais les révisionnistes n'ont jamais niés tous ces morts décharnés par le typhus.

"Certains sont morts du typhus. Mais, numériquement parlant, l'écrasante majorité des juifs sont morts assassinés par gazages, ou fusillés en masse, moyen de meurtre de masse qui suit de peu le précédente. [quote="Morgane"]s vers les centres de mise à mort industrielle y étaient assassinés dès leur arrivée. Parmi les déportés vers Auschwitz, camp mixe, à la fois centre de mise à mort et camp de concentration, la très grande majorité, près de 90% était assassinée dès son arrivée, dans les chambres à gaz. Pour eux, la possibilité de contracter le typhus n'existait même pas. Par ailleurs, il n'y avait pas de typhus endémique en Europe, mais seulement dans les lieux où les Nazis commettaient des persécutions, notamment par concentration d'un trop grand nombre d'êtres humains, dans des conditions sanitaires volontairement catastrophiques, camps de concentration, ghettos, camps de prisonniers de guerre pour les soviétiques... Même dans ces circonstances, le typhus n'a jamais représenté la principale cause de décès."

Morgane a écrit:
Eurynome a écrit:
Les témoignages des nazis aussi?

http://robertfaurisson.blogspot.fr/1987/05/comment-les-britanniques-ont-obt…

Ben, à ce propos:
" Il ne fait aucun doute qu'il y eut quelques cas de mauvais traitements. Certains soldats alliés ont été si choqués par ce qu'ils ont vu dans les camps qu'ils ont réagi avec violence, mais il ne s'agit pas d'un élément prépondérant du tableau dans son ensemble. Il y a loin de ces quelques exactions à une politique de torture planifiée, appliquée afin d'arracher des confessions.

Ainsi que nous l'avons demandé dans notre réponse à la question 1 : quelle torture, quel moyen de coercition a pu rester efficace au travers des décennies et convaincre les nazis de continuer à témoigner des horreurs du génocide dans les années 60, 70 et 80 ? Quelles tortures, ou moyens de coercition ont été utilisés contre les Nazis en attente de jugement par des cours de justice allemandes ? ..."
Source:http://www.phdn.org/negation/66QER/qer20.html

Morgane a écrit:

Et cela vaut pour le judaïsme aussi ? Est-il né lorsque Dieu dicta sa loi à Moîse devant trois millions de bipèdes dans le désert ?

Et puis si Dieu le Père débarqua sur terre pour donner ses ordres, il n'y a pas de raison que Dieu le Fils ne puisse en faire autant. C'est bien cela ?

Je ne... comprend pas vraiment la question...
Vous voulez parler des éléments surnaturels incorporés dans ces religions?...
_________________
"Si Dieu existait, il faudrait s'en débarrasser !" (Bakounine)
Revenir en haut
Morgane


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2012
Messages: 682

MessagePosté le: Ven 24 Jan - 18:53 (2014)    Sujet du message: Juifs, musulmans et catholiques parlent d'une même voix Répondre en citant

Eurynome a écrit:
Vous oubliez de préciser que a a été posté suite à une intervention de CdL, qui crie plusieurs fois au complot sur différents sujets et s'est plusieurs fois fait remonter les bretelles sur ce forum avec, justement, des posts vis à vis des juifs.


Mais Bulle avait sorti la grosse artillerie avant l'intervention de CDL :

    Bulle le Ven 14 Déc 2012 - 13:28
    Le révisionnisme n'est pas interdit, c'est le négationnisme qui l'est.
    Le terme négationnisme désigne, dans sa signification première, la négation de la réalité du génocide pratiqué par l'Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale contre les Juifs, c'est-à-dire la négation de la Shoah. Le négationnisme consiste ainsi à prétendre, notamment par la négation de l'existence des chambres à gaz homicides ou de la volonté d'extermination des Juifs d'Europe par les nazis, que la réalité de ces crimes relèverait de mythes.
    Source WP.

    Donc tu as raison de rappeler que si le sujet devait dévier en ce sens, je me ferais non seulement un devoir, mais en plus un plaisir de le clôturer.



Citation:
Morgane a écrit:

Tiens donc !
Et pourquoi a-t-on le droit d'étudier les conditions de la traite des Noirs et d'en disputer les chiffres ?
Et pourquoi a-t-on le droit de dédouaner les Espagnols d'un volonté génocidaire au Mexique en invoquant les épidémies ?
Et pourquoi a-t-on le droit de dire que les génocides que les Juifs se vantent d'avoir commis dans leurs livres saints sont une pure invention ?

Simple donnée: le rapport au temps.
La Traite des noirs, ça date d'il y a bien plusieurs siècles,

Mais c'est revenu dans l'actualité du fait de la concurrence mémorielle :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_du_21_mai_2001_tendant_à_la_reconnaissance…


Citation:
idem pour les tueries perpétrées par les espagnols au Mexique, quand aux génocides en terre de Canaan, ce n'est guère mieux.^^

Ce qui compte, c'est que j'ai le droit de dire que la dépopulation du Mexique n'était pas intentionnelle et que le génocide des Cananéens est une pure invention.
J'ai aussi le droit de disputer du nombre de Noirs transportés sur l'océan et de l'impact de la traite dans l'arrière-pays.

Mais pour Auschwitz, c'est interdit.

Citation:
Concernant la Shoah, c'est encore trop récent: certains survivants sont encore en vie et certaines familles maintiennent encore le souvenir de membres disparus.

Et alors ? N'en va-t-il pas de même pour les zones d'ombre de la Résistance, les faux résistants, les collabos amnistiés, les massacres des prisonniers allemands, et tout le reste ?

Cela n'empêche pas les polémiques.

Citation:
Vous allez sûrement me citer le cas des guerres coloniales (Algérie en particulier) - qui, il est vrai, reste douloureux - mais il n'y avait aucune "politique racialiste".

Ah bon ? Parce que le statut d'indigène en Algérie et ailleurs ne relevait pas d'une « politique racialiste » ?

Citation:
Pour la suite du post, je vais citer ce site, qui se veut un contre-argumentaire aux thèses négationnistes:
http://www.phdn.org/negation/66QER/index.html

Vous pourrez y puiser et nous verrons ce que ça vaut.

Citation:
Faux:
"Il y avait cinq "Kremas", chacun incluant entre autres choses, une chambre à gaz d'extermination et des fourneaux de crémation pour les victimes. Le premier a été détourné de son utilisation d'origine. Les quatre autres ont été étudiés pour être des chambres à gaz dès le départ. "

Ne me faites pas rire !
Les crématoriums sont mentionnés sur les plans allemands et les « gaskammer » aussi mais pas au même endroit. Mais « gaskammer », c'est un entrepôt de zyklon B.

Citation:
Toujours avec l'exemple d'Auschwitz:
"De nombreux prisonniers étaient en effet utilisés pour des travaux forcés à Auschwitz. Mais les "inaptes" --à savoir les vieux, les enfants et la plupart des femmes-- étaient immédiatement emmenés aux chambres à gaz. "

Tiens donc !
Et ça, c'est qui ?

http://www.hapoel.fr/images/jan10/gamins-auschwitz.gif

http://www.histogames.com/images/news/aout2013/025/enfants-rescapes-d-ausch…


Citation:
Morgane a écrit:
Eurynome a écrit:
Ni de camps de la mort?

C'étaient des camps de travail où les moitié des gens qui y sont morts l'ont été dans les six derniers mois. Cela n'a rien eu d'un massacre planifié.
Tout le monde sait que le goulag a fait des millions de morts et on ne parle jamais dans ce cas là de camps d'extermination.

"[N.d.T : il ne faut pas confondre camps de concentration et camps d'extermination. En fait l'écrasante majorité des Juifs dont on dit qu'ils sont « morts dans les camps » ont été assassinés par gazages dans ce qu'il est plus exact d'appeler des « centres de mise à mort ». Ces centres de mise à mort sont généralement dénommés « camps d'extermination ». Il s'agit de Chelmno, des trois « camps » de l'Opération Reinhard, Belzec, Sobibor, Treblinka, ainsi que d'Auschwitz et de Majdanek qui étaient tous deux des camps « mixtes », à la fois camps de concentration et centres de mise à mort. Dans les camps de concentration, les déportés étaient enregistrés à leur arrivée, servaient comme esclaves et mourraient en quelques semaines ou quelques mois d'épuisement, de faim, de tortures, de maladies causées par les conditions infernales que les SS faisaient régner. Les Juifs déportés afin d'être exterminés n'étaient pas « enregistrés » et étaient dans leur écrasante majorité assassinés dès leur arrivée dans les centres de mise à mort."


Mais c'est du flan ! Ce sont les exterminationistes qui distinguent deux sortes de camps, pas les nazis.

Les nazis réquisitionnaient des travailleurs dans tous les territoires qu'ils occupaient. Vous croyez qu'ils avaient envie d'exterminer leurs esclaves ?

Lorsque les Soviétique ont exterminé par la famine les Ukrainiens en rébellion, ils ne se sont pas donné la peine de les déporter. Et pourtant les camps existaient déjà.

Citation:
Quand aux goulags, ils étaient avant tout des camps de travail - le décès des prisonniers n'était pas considéré comme "prioritaire".


La probabilité de survie du prisonnier dépend de sa valeur.
Lorsqu'on déporte en masse des paysans, ils peuvent bien crever en route, surtout lorsque le voyage se fait à pied.
Mais lorsque qu'on déporte des individus en tain, c'est soit pour les massacrer dans une plaine près de la voie ferrée, soit pour les mettre à bosser dans un usine ou une mine quelconque.
Mais les héberger pour les massacrer ça n'a pas de sens.


Citation:
Morgane a écrit:
Eurynome a écrit:
Ni de "Solution Finale"?

La solution finale était l'expulsion des Juifs d'Europe.
Il y a eu une conférence internationale à Evian à ce sujet en 1938 et le "plan Madagascar" fut envisagé comme une solution finale.
Mais les Français ne voulaient pas des Juifs là-bas, les Anglais ne les voulaient pas en Palestine, et les Américains ne les voulaient pas aux USA.

Là, je cite Wiki:
"En 1940, le Plan Madagascar des Allemands prévoyait encore une émigration massive et forcée des Juifs d'Europe occupée vers Madagascar qui serait devenue une « réserve juive ». La continuation du conflit avec le Royaume-Uni empêche cette solution à la « question juive » d'aboutir. Début 1941, Hitler songe également à déporter les Juifs en Sibérie : cette solution aurait suffi à entraîner une hécatombe et était donc déjà en elle-même quasi-génocidaire. Mais dès le ralentissement de l'avancée allemande en Russie à l'automne 1941 et avant même l'échec de la Wehrmacht devant Moscou, cette solution n'est plus à l'ordre du jour."
"Le Plan Madagascar sera définitivement abandonné en décembre. En janvier 1941, Göring et Himmler mettent au point le plan Heydrich, qui doit permettre l’établissement d’un nouveau territoire au sein de l’Union soviétique, une fois la guerre remportée contre cette dernière4. L’enlisement du conflit ne le permet pas et l'expulsion des juifs vers la Pologne continue, aboutissant à la Solution finale."

Et donc cet article parle de « solution finale territoriale » avec une finale exterminationniste (car sur Wiki il ne pourrait en être autrement).

Mais je lis sur le même Wiki :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Auschwitz

    Auschwitz était principalement constitué de trois camps :
    Auschwitz I, ouvert le 20 mai 1940 — Le camp souche (principal) est un camp de concentration où périrent près de 70 000 personnes, au début des prisonniers de guerre et des opposants politiques polonais2 et soviétiques ; ensuite des Juifs et des résistants de toutes nationalités.
    Auschwitz II (Birkenau), ouvert le 8 octobre 1941 pour les prisonniers de guerre soviétiques — À la fois camp de concentration et centre de mise à mort immédiate où périrent plus d'un million de personnes, juives dans leur immense majorité ainsi que des Tziganes.
    Auschwitz III (Monowitz), ouvert le 31 mai 1942 — Un camp de travail pour la société IG Farben.


Et donc là, la décision d'extermination précède l'enlisement de la Wehrmacht en Rusie.
Et on trouve en plus un camp de travail ouvert après le camp d' « extermination ».

Alors on planifie un massacre ou bien ou on change d'avis tout le temps ?


Citation:
Morgane a écrit:
Eurynome a écrit:
-les juifs n'ont fait l'objet d'aucune ségrégation de la part du IIIéme Reich?

Oui. Et alors ?
Il y a aussi eu des quotas contre les Juifs aux USA à la même époque pour leur éviter de truster les universités.
Et la ségrégation des Noirs existait dans l'armée US lorsqu'elle combattait le Reich.

Mais pas d'expropriation, d'appel au boycott, ni de "plans" pour réduire leur population - aux juifs et aux noirs?

Et de quelles propriétés les Noirs auraient-ils été expropriés, je vous prie ?

Les Noirs américains sont d'anciens esclaves qui selon la volonté des Blancs du sud devaient rester une caste inférieure.

Les Juifs sont une ethnie sans territoire qui dans l'Europe des nationalismes des XIXème et XXème siècle se retrouve en porte-à-faux avec ces nationalisme. D'où le projet sioniste.

Et les sionistes ont misé sur la Grande-Bretagne contre l'Allemagne lors de la guerre 14-18. C'est reconnu par l'historiographie officielle. Et quand on connaît les résultat de cette guerre, il y avait de quoi fâcher les Boches.

Et en plus, le marxisme avait le vent en poupe dans ces années là et les Juifs étaient perçus comme une puissance financière, ce qui n'était pas dénué de fondement.

Citation:
Morgane a écrit:
Mais les révisionnistes n'ont jamais niés tous ces morts décharnés par le typhus.

"Certains sont morts du typhus. Mais, numériquement parlant, l'écrasante majorité des juifs sont morts assassinés par gazages, ou fusillés en masse, moyen de meurtre de masse qui suit de peu le précédente. vers les centres de mise à mort industrielle y étaient assassinés dès leur arrivée. Parmi les déportés vers Auschwitz, camp mixe, à la fois centre de mise à mort et camp de concentration, la très grande majorité, près de 90% était assassinée dès son arrivée, dans les chambres à gaz.

Mais vous ne vous rendez-pas compte de l'absurdité de cette assertion ?
Si 90 % des déportés étaient exterminés à leur arrivée, qui travaillait dans les camps ?

Citation:
Pour eux, la possibilité de contracter le typhus n'existait même pas. Par ailleurs, il n'y avait pas de typhus endémique en Europe, mais seulement dans les lieux où les Nazis commettaient des persécutions, notamment par concentration d'un trop grand nombre d'êtres humains, dans des conditions sanitaires volontairement catastrophiques, camps de concentration, ghettos, camps de prisonniers de guerre pour les soviétiques... Même dans ces circonstances, le typhus n'a jamais représenté la principale cause de décès."

C'est une foutaise ! S'il y avait eu une extermination planifiée, comment la moitié des morts aurait-elle eu lieu dans les six derniers mois de la guerre ?
Et les conditions sanitaires n'avaient pas à être « volontairement » catastrophique : il n'y avait pas que dans les camps que ça allait mal :

« Pendant la Première Guerre mondiale, le typhus a causé la mort de trois millions de personnes en Russie et davantage encore en Pologne et en Roumanie. Des zones sanitaires anti-poux ont été établies pour les troupes sur le front occidental, mais la maladie a ravagé les armées du front oriental, avec plus de 150 000 morts dans la seule Serbie. La mortalité atteignait généralement de dix à quarante pour cent des malades infectés, et la maladie exposait à un risque de décès important ceux qui s'occupaient des malades. Certains historiens affirment que la maladie peut servir de modèle d'arme biologique. Entre 1918 et 1922, le typhus a causé au moins trois millions de décès parmi 20 à 30 millions de malades. En Russie, après la Première Guerre mondiale, pendant la guerre civile entre les Armées blanches et l'Armée rouge, le typhus a tué trois millions de personnes, en grande partie des civils. Seule l'utilisation à grande échelle du DDT, nouvellement découvert, a permis d'éviter des épidémies encore plus dévastatrices, dans le chaos de l'après-guerre en Europe. Ce produit a été utilisé massivement pour tuer les poux sur des millions de réfugiés et de personnes déplacées.

Pendant la Deuxième Guerre mondiale, le typhus a frappé l'armée allemande, quand elle a envahi la Russie en 1941. En 1942 et 1943, le typhus a frappé particulièrement sévèrement l'Afrique du Nord française, l'Égypte et l'Iran15. Les épidémies de typhus ont tué des détenus dans les camps de concentration de l'Allemagne nazie6. Des centaines de milliers de prisonniers détenus dans des conditions effroyables dans les camps de concentration nazis tels le camp de concentration de Theresienstadt et de Bergen-Belsen sont également morts du typhus pendant la Deuxième Guerre mondiale6, et parmi eux, Anne Frank et sa sœur Margot. En janvier 1945, des cas de typhus se déclarèrent parmi des prisonniers soviétiques, libérés par les armées alliées, et cantonnés au camp de la Courtine, dans la Creuse; l'intervention rapide du Médecin-Chef de son hôpital, le Docteur André Delevoy, permit d'enrayer l'épidémie, et lui valut un témoignage de remerciement de la part de l'Institut Rockfeller de New York, et de l'armée soviétique. »
http://fr.wikipedia.org/wiki/Typhus


Citation:
Morgane a écrit:
Eurynome a écrit:
Les témoignages des nazis aussi?

http://robertfaurisson.blogspot.fr/1987/05/comment-les-britanniques-ont-obt…

Ben, à ce propos:
" Il ne fait aucun doute qu'il y eut quelques cas de mauvais traitements. Certains soldats alliés ont été si choqués par ce qu'ils ont vu dans les camps qu'ils ont réagi avec violence, mais il ne s'agit pas d'un élément prépondérant du tableau dans son ensemble. Il y a loin de ces quelques exactions à une politique de torture planifiée, appliquée afin d'arracher des confessions.

Ainsi que nous l'avons demandé dans notre réponse à la question 1 : quelle torture, quel moyen de coercition a pu rester efficace au travers des décennies et convaincre les nazis de continuer à témoigner des horreurs du génocide dans les années 60, 70 et 80 ? Quelles tortures, ou moyens de coercition ont été utilisés contre les Nazis en attente de jugement par des cours de justice allemandes ? ..."
Source:http://www.phdn.org/negation/66QER/qer20.html


http://fr.wikipedia.org/wiki/Erich_von_dem_Bach-Zelewski#La_fin_de_la_guerr…

En juin 1943, il devient commandant du « Bandenkampfverbände », responsable, entre autres crimes, du massacre de 35 000 civils à Riga et de la mort de plus de 200 000 personnes en Biélorussie et dans l’est de la Pologne.

Il fut arrêté le 1er août 1945 par la police militaire américaine. En échange de son témoignage contre ses anciens supérieurs au procès de Nuremberg (où, pour paraître moins allemand cette fois-ci, il a réutilisé le nom von dem Bach-Zelewski, de façon à souligner ses origines slaves), von dem Bach n’a jamais été jugé ni même inquiété pour ses crimes de guerre, et ne fut même pas extradé vers la Pologne ou l’Union soviétique. Il quitta sa prison en 1949.

Vous vous rendez compte ? On accuse un type d'avoir fait massacrer 235,000 personnes et il n'écope pour cela que de 4 ans de prison pour cause de gentil témoignage !

Que valent des témoignages aussi intéressés ?

Citation:
Morgane a écrit:
Et cela vaut pour le judaïsme aussi ? Est-il né lorsque Dieu dicta sa loi à Moîse devant trois millions de bipèdes dans le désert ?

Et puis si Dieu le Père débarqua sur terre pour donner ses ordres, il n'y a pas de raison que Dieu le Fils ne puisse en faire autant. C'est bien cela ?

Je ne... comprend pas vraiment la question...
Vous voulez parler des éléments surnaturels incorporés dans ces religions?...

Je parle de la prétention de ces récits à être historiques, même sans surnaturel.
Revenir en haut
Coeur de Loi
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2012
Messages: 2 909
Genre: Masculin
Spiritualité: Bouddhiste chrétien

MessagePosté le: Dim 20 Avr - 08:00 (2014)    Sujet du message: Juifs, musulmans et catholiques parlent d'une même voix Répondre en citant

Le rire sur la religion en question à la télé avant l'an 2000 :

http://www.dailymotion.com/video/x1pttlu_desproges-repond-a-la-censure_webc…
_________________
.
"Hommage au soutra du lotus"
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2012
Messages: 1 394
Genre: Masculin
Spiritualité: Né mahométan devenu mahometophobe

MessagePosté le: Ven 24 Oct - 11:40 (2014)    Sujet du message: Juifs, musulmans et catholiques parlent d'une même voix Répondre en citant

La soirée spéciale "État Islamique" du club gay fait polémique

Une entreprise d'organisation de soirées gay a monté récemment une soirée spéciale "Etat Islamique". Les affiches de promotion s'inspirent explicitement des vidéos de décapitation d'otages récemment diffusées par les assassins de Daech. Malaise.


A l'heure où des familles d'otages sont en deuil ou mortes d'inquiétude, les choix promotionnels de Drek, une entreprise spécialisée dans l'événementiel et dans l'organisation de soirées pour la communauté gay de Tel Aviv (Israël), ont de quoi susciter le malaise.

Récemment, elle a cru astucieux de s'inspirer d'une actualité tragique pour thématiser une soirée. En effet, les récentes décapitations d'otages occidentaux, dont les vidéos ont été diffusées par l'Etat Islamique, ont semblé un bon prétexte pour créer l'événement.



Retourner les codes adverses ?

Sur les affiches de la soirée, on peut observer ainsi un jeune homme, drapé d'orange et assis sur le sol, tandis qu'un autre individu, qui se tient debout, est lui vêtu de noir et pose sa main sur l'épaule du premier. La scène se déroule dans le désert. A gauche de la photo flotte un drapeau noir, directement inspiré de celui de Daech. L'allusion est transparente.

Face à la vague d'indignation qui a parcouru Israël et maintenant le web international, les organisateurs ont retiré la photo de la page Facebook de Drek et ont présenté leurs excuses. Ils s'agissait, ont-ils expliqué, de retourner les codes de l'organisation terroriste pour les ridiculiser.

Source
_________________
« Ah ! Quand je vous parle de moi, je vous parle de vous. Comment ne le sentez vous pas ? Ah ! Insensé qui croit que je ne suis pas toi ! »
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur ICQ AIM
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:24 (2016)    Sujet du message: Juifs, musulmans et catholiques parlent d'une même voix

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Expression libre -> Débat de société Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3
Page 3 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com