Index du Forum


Forum libre et sans modérateur sur la spiritualité, garantissant la liberté de conscience.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

ne pas s'interroger

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Expression libre -> Exposé libre
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Pancréas de Justice


Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2012
Messages: 162

MessagePosté le: Mer 30 Mai - 21:07 (2012)    Sujet du message: ne pas s'interroger Répondre en citant

L'humain est assez particulier.

Parfois, certaines personnes refusent de réfléchir. Comment appeler ça autrement ? Personnellement, je ne cesse jamais de me poser des questions, et de réfléchir aux questions que l'on me pose. Les réponses toujours nouvelles que j'obtients me permettent ainsi de toujours progresser, d'être chaque jour plus que ce que je n'étais le jour précédent.

Mais certaines personnes évites les questions. Comment interpréter, et comment expliquer, le fait de ne pas vouloir répondre à une question ? Par définition, une question ne comprends aucune affirmation... et si c'est le cas, il est toujours possible de répondre à la question en niant la fameuse information. Ce n'est donc pas parce que la question est "fausse".
Mais pourquoi ne pas répondre à une question ? Y réfléchir et tenter d'y répondre ne peut-être que bénéfique à soi-même, puisque l'on aura nous même clarifié notre pensée. Répondre aux questions qui nous viennent (de nous même ou des autres) ne peut être que bénéfique, et ne peut que nous aider à clarifier notre propre vision des choses. Et ce, même si l'on répond en avouant son ignorance, car ainsi, on se découvre de nouvelles limites à explorer !
Mais pourtant, certaines personnes refusent de réfléchirent aux questions. Qu'est-ce qui peut expliquer cela ? A cette dernière question, je ne vois qu'une seule réponse : ces personnes ont peurs. Ces personnes ont peurs que la réponse ne les forces à reconsidérer leurs opinions.

Pourtant, si on en est amené à avoir peur de cela, c'est que nos opinions risquent d'être fausses... et dans ce cas il n'en est que plus nécessaire de s'interroger pour le vérifier !
Seulement, il faut l'avouer, parfois, c'est assez difficile... Ça demande un certain effort mental. Ça demande de ne pas être paralysé par un égo démesuré qui refuse d'admettre avoir tort... en un sens, ça demande d'être fort. Plus fort que sa peur de l'inconnu et que son égo.

Maintenant, j'ai une question pour toi, Coeur de Loi : N'est-ce pas une preuve de faiblesse que d'éviter les questions qui nous sont posées ?

et une autre, tant qu'à faire : N'est-ce pas une preuve de lâcheté que de ne pas lutter contre son égo et sa peur de trouver une vérité inconnue ?
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 30 Mai - 21:07 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Coeur de Loi
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2012
Messages: 2 909
Genre: Masculin
Spiritualité: Bouddhiste chrétien

MessagePosté le: Mer 30 Mai - 21:47 (2012)    Sujet du message: ne pas s'interroger Répondre en citant

Je te répond que je n'ai pas envie de répondre.
_________________
.
"Hommage au soutra du lotus"
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Pancréas de Justice


Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2012
Messages: 162

MessagePosté le: Jeu 31 Mai - 13:27 (2012)    Sujet du message: ne pas s'interroger Répondre en citant

A bon ? c'est curieux, pourquoi donc ?

Ne pas avoir envie de répondre à quelqu'un signifie uniquement ne pas vouloir que ce dernier connaisse la réponse à sa question. Hors, mes questions portaient sur ton opinion... tu ne souhaites pas que je connaisse ton opinion ? La considérerais-tu comme un secret ou une honte ? Bien sûr que non... si tu ne "veux pas me répondre", ce n'est pas parce que tu ne veux pas que je connaisse la réponse... D'ailleurs, si tu ne voulais pas que l'on connaisse ton opinion, tu n'aurais pas créé un forum pour en parler. Mais dans ce cas, pourquoi ne pas vouloir me répondre ? C'est vraiment étrange...
Tu es conscient que si ça ne va pas plus loin qu'une simple "envie de ne pas répondre", il s'agit de ce que l'on appelle un caprice... quelque chose qui n'est donc justifié ni par ta foi, ni par ta raison, ni par ta sagesse. Bref, ce serait la preuve que parmi ce que tu dis et ne dis pas (et parmi ce que tu penses et ne penses pas) certaine chose ne serait elle aussi que des "caprices" injustifiés (si tu veux prouver le contraire, il te faut simplement montrer que ne pas me répondre est autre chose qu'un caprice !).

Je vais te poser encore une question, Coeur de Loi. Libre à toi de ne pas me répondre, car ce n'est que pour toi que je la pose. Si ta croyance bariolé inclue ne serait-ce qu'un grain d'incitation à la gratitude, et bien c'est à celui-ci que je fais appelle en toi. Il n'y a aucune malice dans ma question, que de la sincérité, et une sincère envie de t'aider. Voilà donc ma question : ne pas vouloir répondre à mes questions signifie ne pas vouloir en donner les réponses. Mais est-ce à moi, ou est-ce à toi même, que tu refuse de donner ces réponses ?
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:07 (2016)    Sujet du message: ne pas s'interroger

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Expression libre -> Exposé libre Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com