Index du Forum


Forum libre et sans modérateur sur la spiritualité, garantissant la liberté de conscience.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

bouddhisme et monothéisme
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Religion -> Monothéisme
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
fredk


Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2012
Messages: 10
Genre: Masculin

MessagePosté le: Sam 4 Fév - 21:00 (2012)    Sujet du message: bouddhisme et monothéisme Répondre en citant

cdl: je te demande éclaircissement:

Beaucoup prétendent que l'enseignement du Bouddha est un enseignement qui n'est en aucune relation avec un Dieu unique.
Nous en tant que Bahais on considère Bouddha comme une manifestation de Dieu, au même titre que les autres Jésus, Moise...
Donc il semblerai qu'il y ait contradiction entre notre compréhension du statut de Bouddha et l'apparence de son enseignement.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 4 Fév - 21:00 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Coeur de Loi
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2012
Messages: 2 909
Genre: Masculin
Spiritualité: Bouddhiste chrétien

MessagePosté le: Sam 4 Fév - 21:19 (2012)    Sujet du message: bouddhisme et monothéisme Répondre en citant

C'est une question délicate.

Je dirais que c'est vrai dans un sens, mais que c'est mal exprimé, car cela reste flou.

- Car bien que le Bouddha parle des dieux, il enseigne une loi en dehors des croyances.
- Alors que le Dieu de la Bible donne la révélation de notre histoire, au debut de la création.

Pour moi le Christianisme et le Bouddhisme sont complémentaire, car ils abordent des choses différentes, qui ne se concurrencent pas.

---

Pour moi ce sont 2 disciplines différentes, mais qui sont utiles et communes pour trouver la vérité.
_________________
.
"Hommage au soutra du lotus"
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
fredk


Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2012
Messages: 10
Genre: Masculin

MessagePosté le: Sam 4 Fév - 21:29 (2012)    Sujet du message: bouddhisme et monothéisme Répondre en citant

Coeur de Loi a écrit:
C'est une question délicate.
Je dirais que c'est vrai dans un sens, mais que c'est mal exprimé, car cela reste flou.

- Car bien que le Bouddha parle des dieux, il enseigne une loi en dehors des croyances.
- Alors que le Dieu de la Bible donne la révélation de notre histoire, au debut de la création.

Pour moi le Christianisme et le Bouddhisme sont complémentaire, car ils abordent des choses différentes, qui ne se concurrencent pas.

---

Pour moi ce sont 2 disciplines différentes, mais qui sont utiles et communes pour trouver la vérité.

ok pour la différenciation sur le thème de l'histoire mais n'y a t-il pas un terme dans le bouddhisme qui pourrai s'appliquer à la description d'un rang ou d'un état indépendant que l'on ne peut atteindre. Il me semble que dans le bouddhisme on parle de grand véhicule (c'est quoi comme notion?)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Coeur de Loi
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2012
Messages: 2 909
Genre: Masculin
Spiritualité: Bouddhiste chrétien

MessagePosté le: Sam 4 Fév - 21:46 (2012)    Sujet du message: bouddhisme et monothéisme Répondre en citant

J'avais fait une bonne comparaison sur un autre sujet :

- Le Bouddhisme c'est comme décrire la réalité avec des maths.
- Le Christanisme c'est comme décrire la réalité avec l'histoire.

Les 2 sont vrais mais dans un approche très différente.

---

Le grand véhicule c'est l'état les grands êtres, les Bouddhas et les Bodhisattvas, c'est un état au delà des perceptions.

C'est comme si on parlait de la réalité, mais sans utliser le sens des mots de nos perceptions quotidiennes. C'est un nouveau vocabulaire pour une autre façon de décrire la réalité.
_________________
.
"Hommage au soutra du lotus"
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
fredk


Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2012
Messages: 10
Genre: Masculin

MessagePosté le: Dim 5 Fév - 09:11 (2012)    Sujet du message: bouddhisme et monothéisme Répondre en citant

Coeur de Loi a écrit:
J'avais fait une bonne comparaison sur un autre sujet :
- Le Bouddhisme c'est comme décrire la réalité avec des maths.
- Le Christanisme c'est comme décrire la réalité avec l'histoire.

Les 2 sont vrais mais dans un approche très différente.

---

Le grand véhicule c'est l'état les grands êtres, les Bouddhas et les Bodhisattvas, c'est un état au delà des perceptions.

C'est comme si on parlait de la réalité, mais sans utliser le sens des mots de nos perceptions quotidiennes. C'est un nouveau vocabulaire pour une autre façon de décrire la réalité.


SLT CDL : j'ai trouvé une explication sur ce sujet sur un site dis mois ce que tu en pense:

Grand Véhicule et Petit Véhicule  © Ralph Stehly, Professeur d’histoire des religions, Université Marc Bloch, Strasbourg

" Véhicule " est pris au sens de " véhicule permettant de traverser l’océan de la souffrance ".

Le Grand Véhicule (Mahâ-yâna) est une forme de bouddhisme plus récente que le Petit Véhicule (Hîna-yana). Elle est apparue 400 ans environ après le parinirvâna du Bouddha. Alors que le PV se réfère au seul enseignement du Bouddha à Bodh-gaya, le GV se réfère à un deuxième enseignement donné par le Bouddha au Pic des Vautours.
Les différences entre le GV et le PV portent sur les points suivants..
  1. Le PV conteste l’existence d’un être en soi derrière les apparences et se montre réticent devant les spéculations métaphysiques. Le GV enseigne par contre l’existence d’un Absolu (aux différentes dénominations)(a). Selon le GV, même dans les réalités les plus éphémères dont est bâtie la personne et le monde on peut reconnaître un Absolu (b). Cet absolu réside précisément dans leur vacuité. La vacuité est donc positive. Il y a une bouddhéité en chacun d’entre nous, qu’il s’agit de réaliser.
  2. Gautama, le Bouddha historique, est interprété comme la projection de l’Absolu. Sa figure terrestre n’était qu’une apparence illusoire (docétisme !). Pour le PV, Gautama est un homme et un maître de la même nature que les autres hommes.
  3. Selon le PV, la libération doit être réalisée par ses propres forces (c). Le GV, par contre, enseigne que la libération peut se faire avec l’aide d’entités transcendantes, les Bouddhas transcendants (d) ou les bodhisattvas transcendants (e) par le transfert de mérites karmiques sur d’autres personnes de la part, par exemple, des bodhisattvas.
  4. Le canon du PV est en pâli, celui du GV est en sanskrit, celui du véhicule tantrique est en tibétain. Les sûtra-s du GV sont datés entre le – 1er s. et le + 6ème s.

J'ai mis en carractère gras ce qui me parrait essentiel. Apparement dans le bouddhisme il y a une notion d'Absolu au différents noms. On peut rapprocher cette conception à la notion de divinité avec ses différents attributs où noms que l'on retrouve dans les religions judéo-chrétiennes et musulmannes.

je vais faire une comparaison avec les écrits de Bahaullah.

"Et comme il ne saurait y avoir de lien direct entre le seul vrai Dieu et sa création, et que rien de commun ne peut exister entre l'Eternel et le transitoire, le contingent et l'Absolu (a), Dieu a ordonné qu'à tout âge et à chaque dispensation, une âme pure et sans tache soit manifestée dans les royaumes du ciel et de la terre. A cet être subtil, éthéré et mystérieux, il a assigné une double nature: l'une, physique, appartenant au monde de la matière, l'autre, spirituelle, qui est née de Dieu Lui-même."

"Et quand l'âme sera en la Présence divine, elle prendra la forme la plus convenable à son immortalité, la plus digne de son habitation céleste. Son existence, toutefois, est contingente et non pas absolue, en tant que le contingent dépend d'une cause, tandis que l'absolu en est affranchi. L'existence absolue est le privilège exclusif de Dieu (a), exaltée soit sa gloire. Heureux celui qui saisit cette vérité."

"Considérez de ce même point de vue la diversité et l'unité caractéristique des diverses manifestations de sainteté pour pouvoir comprendre les allusions faites aux mystères de l'unité et de la diversité par le Créateur de tous les noms et attributs, et trouver ainsi vous-mêmes la réponse à votre question sur le point de savoir pourquoi l'éternelle Beauté a elle-même pris, selon le temps, des noms et titres divers (a)"

"Alors la multitude des bienfaits du Tout-Puissant et des torrents de grâce de l'Esprit saint insufflera dans l'âme du chercheur sincère une vie si nouvelle qu'il découvrira en lui-même des yeux nouveaux, de nouvelles oreilles, un coeur et un esprit renouvelés. Il contemplera les signes, devenus pour lui manifestes, de l'univers tout entier, et il pénétrera les mystères cachés de l'âme. Voyant tout désormais avec l'oeil même de Dieu, il percevra dans chaque atome une porte le menant aux régions de la certitude absolue. En toutes choses, il découvrira les mystères de la révélation divine et les preuves éclatantes d'une éternelle manifestation du Tout-Puissant (b)."

"La source de tout savoir est la connaissance de Dieu - que sa gloire soit exaltée - et ceci ne peut être réalisé que par la connaissance de sa divine manifestation (d)."


"Le premier Taráz et la première effulgence apparue à l'horizon du Livre Mère est que l'homme devrait connaître son propre moi (c) et reconnaître ce qui mène à la grandeur ou à la bassesse à la gloire ou à l'humiliation à la richesse ou à la pauvreté. Dès qu'il a atteint son niveau de réalisation et de maturité l'homme a besoin de ressources et les richesses qu'il acquiert par son art ou par sa profession sont louables et méritoires aux yeux des hommes de sagesse particulièrement pour les serviteurs qui se consacrent à l'éducation du monde et à l'instruction de ses peuples (e)."

Pour les comparaisons je pense que c'est suffisant: Nous en tant que bahais nous pensons que la vérité religieuse est une et non multiple, mais elle s'est manifestée de diverses manières avec des languages différents selon les peuples auquels elle était destinée.
a+

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Coeur de Loi
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2012
Messages: 2 909
Genre: Masculin
Spiritualité: Bouddhiste chrétien

MessagePosté le: Dim 5 Fév - 15:26 (2012)    Sujet du message: bouddhisme et monothéisme Répondre en citant

Oui, et tu remarqueras que c'est une approche de Dieu par la logique :

L'absolu n'est en rien le relatif.

---

Je suis très proche de ça, mais j'ai une autre idée sur la question, pour moi il n'y a qu'un seul fils de Dieu, c'est Jésus.

Et les miracles qu'il a eu, pour moi il a été ressuscité, est la preuve qu'il est unique.

---

- Pour moi, le Bouddha montre la Loi, il est omniscient comme Dieu.
- Pour moi, Jésus applique la Loi, il est vertueux comme les Bodhisattvas.

Je suis assez proche de croire comme toi, mais à la différence que pour moi, il n'y a qu'un seul élu pour toute la Terre et pour toutes les époques.
_________________
.
"Hommage au soutra du lotus"
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
fredk


Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2012
Messages: 10
Genre: Masculin

MessagePosté le: Dim 5 Fév - 20:46 (2012)    Sujet du message: bouddhisme et monothéisme Répondre en citant

Coeur de Loi a écrit:
Oui, et tu remarqueras que c'est une approche de Dieu par la logique :
L'absolu n'est en rien le relatif.

---

Je suis très proche de ça, mais j'ai une autre idée sur la question, pour moi il n'y a qu'un seul fils de Dieu, c'est Jésus.

Et les miracles qu'il a eu, pour moi il a été ressuscité, est la preuve qu'il est unique.

---

- Pour moi, le Bouddha montre la Loi, il est omniscient comme Dieu.
- Pour moi, Jésus applique la Loi, il est vertueux comme les Bodhisattvas.

Je suis assez proche de croire comme toi, mais à la différence que pour moi, il n'y a qu'un seul élu pour toute la Terre et pour toutes les époques.

SLT : Pour moi ce qui est important c'est le texte, car Jésus lui même a dit que son enseignement (les évangiles) "cette bonne nouvelle du royaume" sera prêché à toutes les nations pour servir de témoignage alors viendra la fin. Car c'est grâce à ce témoignage que l'on reconnaîtra le vrai du faux.

Donc pour en revenir au texte en lui même le problème c'est que entre l'interprétation bahaie des écrits et d'autre interprétations on a des conceptions radicalement opposées.
Ainsi souvent les écrits sont obscurs difficiles à interpréter, on peut trouver tout et son contraire, parce que certains se comprennent dans le sens premier et d'autres dans le sens second.
Dans l'AT et dans le NT on trouve des versets qui indiquent que la véritable compréhension sera donnée au temps de la fin par la révélation destiné à rassembler le genre humain.
Dans la conception bahaie des écrits, l'interprétation des termes "Vie, mort, résurrection, jugement, soleil, lune, nuages, terre, feu,..." ont une signification dans de nombreux cas qui s'attache à l'esprit et non à la chair, car le Christ a dit ce qui est important c'est l'esprit.
Dans notre compréhension la vie, la mort, la résurrection, le jugement, sont ceux de la foi, ou de l'esprit du croyant, et de nombreux textes sont portés sur ce thème dans le NT.
Dans la conception chrétienne on s'est attaché à une compréhension physique de ces termes, d'ou cet attachement aux miracles physiques interprétés selon la lecture des textes.

Donc j'en viens au miracles: Les miracles sont valables pour ceux qui en sont témoins directement, et encore cela ne suffit pas parce que l'on pourrait les attribués à de la magie.
Pour ceux qui n'en n'étaient pas témoins cela est une affaire de croyance. Et dans notre société actuelle qui a remplacer la religion par la science ces miracles sont plutôt dénigrés qu'autre chose. Tiens j'ai même vu y a pas longtemps un magicien a la télé qui traversait une piscine en marchant sur l'eau sans trucage apparent.

La question que je me pose c'est comment les peuples au temps de Jésus qui ont été témoins de ces miracles en sont venus finalement à le rejeter, où alors c'est que ces miracles ne sont pas à comprendre au sens premier mais dans un sens second.
Par exemple dans les écrits de Bahaullah, il dit que le Christ a guérris les gens de la " lêpre de l'ignorance."
Mais moi je suis prêt à croire aussi au sens premier puisque logiquement Dieu est tout puissant et s'il veut il peut produire ces miracles de façon physique et effective, il en a le pouvoir.

Concernant le terme "Fils de Dieu", contrairement au musulmans ce terme ne nous choque pas puisque bahaullah appelle les chrétiens "disciples du Fils". Mais nous ne sommes pas attachés à cette notion. Bahaullah se présente en tant que Père:
"Dis: Voici ! Le Père est venu, et ce qui vous avait été promis dans le royaume s'est réalisé ! Ceci est la parole que le Fils taisait lorsqu'à ceux qui l'entouraient il dit: Vous ne pouvez la supporter maintenant."

Mais il ne faut pas s'attacher aux noms car si le nom "Fils" souligne une supériorité par rapport à d'autres alors que dire du mot "Père"
c'est pour cela que dans une tablette de Bahaullah "la très sainte tablette" en s'adressant au chrétiens il dit:
"Dis: O disciples du Fils! Vous êtes-vous fermés à moi à cause de mon nom ? Pourquoi ne méditez-vous pas en vos coeurs ? Jour et nuit vous avez appelé votre Seigneur, le Tout-Puissant, mais lorsqu'il vint des cieux de l'éternité dans sa grande gloire, vous vous êtes détournés de lui et êtes restés plongés dans l'insouciance."

Nous ne considérons en aucune manière une supériorité des uns vis à vis des autres au niveau de leur statut, mais c'est par l'importance de leur mission que l'on peut donner une importance relative des uns vis à vis des autres bien que je pense que cela soit quand même pas dans l'esprit ni dans la volonté de Dieu. Je pense qu'il faut juste être attentif aux paroles du christ quand il nous dit de "veiller" c'est à dire être attentif à son retour. Dans ses paroles il a dit qu'il reviendrait dans la "Gloire de son Père".
Donc si un homme se lève parmi le monde et son nom signifie la Gloire de Dieu, et qu'il dit qu'il apporte un message de Dieu pour l'humanité, qu'avons nous donc comme devoir en tant que chrétien? Je pense que l'on doit au moins faire l'effort d'étudier son message et d'examiner les preuves de sa revendication. C'est ce que j'ai fait en tant que chrétien. Alors soit le message nous touche au plus profonds de nous même (c'est ce qu'il s'est passé pour moi) où ce n'est pas le cas, mais au moins on doit effectuer la démarche.

Concernant Bouddha et Jésus pour moi sont tous les deux omniscients.

a+
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Coeur de Loi
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2012
Messages: 2 909
Genre: Masculin
Spiritualité: Bouddhiste chrétien

MessagePosté le: Dim 5 Fév - 21:09 (2012)    Sujet du message: bouddhisme et monothéisme Répondre en citant

Oui, chacun a son interprétation, c'est pour ça qu'il y a beaucoup d'églises différentes.

Moi je crois en l'interprétation des témoins de Jéhovah, qui est littéraliste, au premier degré. Chacun sa conviction, ses recherches et sa compréhension, je comprend qu'on ne puisse pas tous être d'accord et penser la même chose, c'est une démarche dans la foi qui est personnelle.

Mais je pense, que tous les croyants de toutes religions, finissent pas avoir les mêmes aspirations et rechercher les mêmes qualitées. Donc même si on est différent dans nos croyances, on peut se respecter et s'entendre sur le fond.

Car on dit bien :
"Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté."
_________________
.
"Hommage au soutra du lotus"
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
fredk


Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2012
Messages: 10
Genre: Masculin

MessagePosté le: Lun 6 Fév - 05:53 (2012)    Sujet du message: bouddhisme et monothéisme Répondre en citant

Coeur de Loi a écrit:
Oui, chacun a son interprétation, c'est pour ça qu'il y a beaucoup d'églises différentes.
Moi je crois en l'interprétation des témoins de Jéhovah, qui est littéraliste, au premier degré. Chacun sa conviction, ses recherches et sa compréhension, je comprend qu'on ne puisse pas tous être d'accord et penser la même chose, c'est une démarche dans la foi qui est personnelle.

Mais je pense, que tous les croyants de toutes religions, finissent pas avoir les mêmes aspirations et rechercher les mêmes qualitées. Donc même si on est différent dans nos croyances, on peut se respecter et s'entendre sur le fond.

Car on dit bien :
"Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté."

slt: connais tu l'origine du mouvement des TJ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Coeur de Loi
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2012
Messages: 2 909
Genre: Masculin
Spiritualité: Bouddhiste chrétien

MessagePosté le: Lun 6 Fév - 14:24 (2012)    Sujet du message: bouddhisme et monothéisme Répondre en citant

Oui, il a été fondé vers 1870 en amérique.

Après ce qui m'interesse ce sont surtout leur interprétation et leur argument sur la Bible. Je suis créationniste grâce à eux.
_________________
.
"Hommage au soutra du lotus"
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
fredk


Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2012
Messages: 10
Genre: Masculin

MessagePosté le: Lun 6 Fév - 20:58 (2012)    Sujet du message: bouddhisme et monothéisme Répondre en citant

Coeur de Loi a écrit:
Oui, il a été fondé vers 1870 en amérique.
Après ce qui m'interesse ce sont surtout leur interprétation et leur argument sur la Bible. Je suis créationniste grâce à eux.

slt: pas exactement ci joint un lien sur l'origine des TJ: http://www.watchtowerlies.com/watchtowerlies_003.htm

A+
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Coeur de Loi
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2012
Messages: 2 909
Genre: Masculin
Spiritualité: Bouddhiste chrétien

MessagePosté le: Lun 6 Fév - 21:20 (2012)    Sujet du message: bouddhisme et monothéisme Répondre en citant

Oui je sais, tout mouvement a ses adversaires.

Cela permet d'avoir des débats, je m'interesse plutôt aux explications sur la Bible.
_________________
.
"Hommage au soutra du lotus"
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
fredk


Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2012
Messages: 10
Genre: Masculin

MessagePosté le: Lun 6 Fév - 21:28 (2012)    Sujet du message: bouddhisme et monothéisme Répondre en citant

Coeur de Loi a écrit:
Oui, il a été fondé vers 1870 en amérique.
Après ce qui m'interesse ce sont surtout leur interprétation et leur argument sur la Bible. Je suis créationniste grâce à eux.

là ou je veux en venir c'est que tous ces mouvements sont issues de la croyance de william miller concernant le retour du christ en 1843/1844
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Coeur de Loi
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2012
Messages: 2 909
Genre: Masculin
Spiritualité: Bouddhiste chrétien

MessagePosté le: Lun 6 Fév - 21:42 (2012)    Sujet du message: bouddhisme et monothéisme Répondre en citant

Peut-être mais les TJ d'aujourd'hui sont loin de tout ça.

C'est un mouvement qui c'est formé et construit avec le temps. Ils sont interessants pour étudier la Bible objectivement.
_________________
.
"Hommage au soutra du lotus"
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lacrimosa


Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2012
Messages: 20

MessagePosté le: Jeu 9 Fév - 16:59 (2012)    Sujet du message: Re: bouddhisme et monothéisme Répondre en citant

________________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:55 (2016)    Sujet du message: bouddhisme et monothéisme

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Religion -> Monothéisme Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com